Alliance Industrie du Futur (AIF)

Ressources institutionnelles

Alliance Industrie du Futur (AIF)

De 2015 à 2021, l’Alliance Industrie du Futur a joué un rôle capital dans l’accompagnement des entreprises françaises, et notamment les PMI, dans la modernisation de leurs outils industriels et la transformation de leurs modèles économiques, par les technologies digitales et non digitales. Son parti pris était d’intégrer le collaborateur comme élément majeur de la réussite de cette transformation. Transformation des PME, ETI et des filières dans les territoires GT 2 - Déploiement dans les territoires Sensibiliser les entreprises et les entraîner pour qu'elles investissent dans l’industrie du futur, c’est le rôle des outils et du réseau d’ambassadeurs et de correspondants régionaux nommés aujourd’hui par l’AIF. Leur objectif : soutenir l’écosystème et participer à la coordination des actions, tels que des diagnostics proposés aux PME et ETI industrielles. GT 6 - Vitrines Industrie du futur Ce groupe constitue le comité responsable de la labellisation de projets «Vitrines Industrie du Futur». Le label, synonyme d’engagement dans la démarche de transformation de l’industrie, est attribué aux entreprises ayant développé concrètement un projet novateur pour l’organisation de leur production, via le numérique le plus souvent. GT 5 - Promotion de l'offre technologique existante L'AIF veut aider les entreprises françaises à opérer leur saut technologique par une information sur les solutions d'ores et déjà disponibles. Le groupe élabore, au niveau régional, une « matrice multi-technologies » qui dresse l'état des lieux des possibilités actuelles en matière de numérique, de contrôle-commande, de machines de production et de maintenance. Une source d'informations sur les offreurs disponibles en France dans laquelle viendraient puiser les entreprises candidates à la modernisation. Développement et intégration des technologies du futur et leur normalisation GT 1 - Développement de l’offre technologique du Futur Ce groupe soutient les actions et les initiatives qui permettent aux entreprises d’intégrer les technologies modernes de production, de conception et de supply chain, en particulier les solutions de virtualisation, de connexion des équipements et des produits. Le groupe a identifié sept technologies clefs : digitalisation de la chaîne de valeur, automatisation/transitique/robotique de process, fabrication additive, Intelligence Artificielle, jumeau numérique, monitoring et contrôle, composites et nouveaux matériaux/assemblages, place de l’Homme dans l’usine, efficacité énergétique et empreinte environnementale des entreprises/intégration dans l’écosystème. GT 4 - Normalisation La normalisation est un moyen de soutenir et de diffuser les innovations. Participer aux travaux de standardisation permet de valoriser l’offre technologique nationale et de coopérer avec les acteurs étrangers, notamment allemands. Quatre domaines ont été identifiés comme stratégiques, donc prioritaires : les systèmes robotisés à usage collaboratif, la fabrication additive, le numérique et l’assemblage multi-matériaux. Développement des compétences de demain GT 3 - Homme et Industrie du Futur À industrie nouvelle, compétences nouvelles pour les opérateurs, techniciens, compagnons, ingénieurs, ou encore managers de l’industrie du futur. L'Alliance Industrie du Futur place l’Homme au cœur de son projet, et entend adresser cette problématique sociétale auprès d’un large public : jeunes, salariés, pouvoirs publics et entreprises. En effet, l’impact de la digitalisation de la chaîne de valeurs sur l’organisation du travail suscite de nombreux débats et analyses. Pourtant, ce sont bien l’adaptation et l’innovation dans l’offre de formation initiale et continue qui resteront clef pour la réussite de l’industrie du futur française. Communiquer Communication Ce groupe est transverse à l'ensemble de l'organisation. Il est chargé de l'ensemble de la communication de l'AIF : conférences de presse, salons, site Internet… Actions transverses Filières Du grand groupe à la TPE, toute la chaîne de valeur doit s’engager dans l’industrie du Futur pour réussir dans la compétition internationale : c’est pourquoi l’AIF a initié, en début d’année 2017, une nouvelle action visant au déploiement de l’Industrie du Futur dans les filières industrielles afin d’y accélérer la transformation des chaînes de valeurs dans leur ensemble. International L’action transverse internationale a pour objectifs principaux : d’intégrer au mieux l’AIF dans les initiatives de la Commission Européenne pour la numérisation de l’industrie d’animer la coopération trilatérale France / Allemagne / Italie en matière d’industrie du futur de constituer puis animer un réseau de représentants de l’Alliance Industrie du Futur à l’international